WordPress 3.7.1 Presse Les Mises à Jour

Encore un titre à la con.

automattic-logoDepuis la version 3.7 sortie fin octobre, WordPress passe les mises à jour en pilote automatique. Et ça fait jaser.

Comme l’éditeur n’a pas jugé utile de fournir une page de configuration de ces fameuses mise à jour automatisées englobant le coeur du logiciel, les thèmes et les plugins, avec une modularité en majeur ou mineur comme vous le verrez plus tard si vous suivez les liens, les premiers plugins apparaissent, à ranger dans la catégorie « Pourquoi c’est pas par défaut dans WordPress ce truc ? » (ne pas installer en version < 3.7 sinon vous plantez votre site).

Là où la page Outils>Outils disponibles, par exemple, demeure d’un intérêt poignant, on n’a pas de page pour choisir ce qu’on veut mettre en pilote automatique ou non. Simplement, histoire de dire que les millions d’utilisateurs de ce logiciel n’auront pas à éditer un fichier wp-config, comme ça, le dimanche après-midi. Ou alors comme dit Google, si c’est bon pour toi, si ça ne te fait pas de mal, si tu n’en fais rien, alors pourquoi vouloir compliquer les choses en demandant encore à avoir ton mot à dire ? Est-ce bien raisonnable, à moins que tu ne penses pas qu’à Bien ? Puisqu’on te dit que c’est Automattic –  des copains de John Lenon.

Lire la suite »

Serveurs Ovh à 3 € Et Communication à 2 Francs

Je dois être client chez OVH depuis le début, plus de 10 ans, à l’époque du lancement de Gandi.net pour les noms de domaine à bas prix et des projets d’hébergement coopératifs comme Ouvaton qui permettaient aux webmasters de sortir des plans 100% gratuit comme Free.fr (Free qu’on salut au passage pour son PHP4 et ses 100 Mo en 2000 qui ont permis à beaucoup de webmasters français de créer sur le Web).

Merci OVH donc, j’ai des domaines, des hébergements Web, des serveurs, de la téléphonie IP, un fax dématérialisé, on pourrait continuer la liste à la Vian, tout ça pas cher.

Lire la suite »

Sauvegarder Automatiquement WordPress Avec L’extension Backwpup

Sauvegarder WordPress automatiquement avec BackWPupIci, non pas 10 ni 15 extensions WordPress… mais une seule,  que j’ai testée, pour créer des sauvegardes automatiques de vos fichiers et de votre base de données.

Le plugin BackWPup est complet, simple d’utilisation, rapide de prise en main.

Bref, la qualité allemande. Pré-requis : WordPress 3.1 et PHP 5 minimum.

Lire la suite »

Mettre à Jour Une Ancienne Version De Cms Made Simple

Avertissement

CMS Made Simple

Cet article décrit le processus de mise à jour que j’ai suivi pour mettre à jour une version de CMSMS 1.6.6 vers la dernière en date à ce jour, CMSMS version 1.11.4.

Tout se passe sur une copie du site de départ qui a été mise en ligne sur une autre adresse (utilisation d’un sous-domaine). L’hébergeur est OVH, offre mutualisée Perso.

Il existe un guide (en anglais) décrivant la mise à jour d’une ancienne version.

Comme toujours, vous avez fait des sauvegardes et vous procédez à une mise à jour sur un site de test, comme moi, car vous aimez dormir la nuit.

Lire la suite »

Maj WordPress 1.5.2 Vers 3.5.1 Sûre Et Sécurisée

Limiter les risques au maximum, mettre à jour (un vieux) WordPress et son hébergement, sécuriser et prendre de bonnes habitudes.

Edition du 13/08/2013 : l’étape de mise à jour du blog a été complétée, en effet la traduction française de la documentation officielle omet un point important. Cet article a été écrit au moment de la sortie de la version 3.5.1 mais il demeure valable pour la 3.5.2 et maintenant la 3.6 qui vient de sortir le 1er août. Ajout d’une section sur les versions majeures de WordPress.

WordPress

Avant toute chose, si vous recherchez uniquement le mode d’emploi pour une mise à jour de WordPress, toute l’information nécessaire est ici :

L’article suivant traite de la mise à jour d’un blog WordPress d’une assez ancienne version vers la dernière en date, cela en changeant par la même occasion d’hébergement Web. Dans mon cas, le précédent hébergement n’était plus compatible avec les dernières versions de WordPress nécessitant PHP 5.2.4 minimum.   afin de pouvoir bénéficier d’une version de PHP plus récente par exemple – WordPress 3.5.1 nécessite PHP 5.2.4 minimum

Si vous estimez que votre hébergement actuel fait parfaitement l’affaire et est suffisamment à jour, vous devez néanmoins être en mesure de créer plusieurs sites dans votre interface d’administration. Je n’ai pas d’intérêts chez OVH, mais leur plan d’entrée de gamme permet de faire tout cela (multi-sites).

Avant toute chose :

  • Sauvegardez votre base de données,
  • Sauvegardez TOUS vos fichiers WordPress, y compris le fichier .htaccess (en anglais) si vous en avez un,
  • Vérifiez que les sauvegardes que vous avez créées sont disponibles et utilisables.

Travailler sur une copie du site

Le principe de cette méthode consiste à ne pas mettre à jour votre blog. Nous n’allons pas y toucher et travailler uniquement sur sa copie, qui deviendra la future version du site. Le site WWW reste en ligne tant que le site TEST n’est pas parfaitement opérationnel. Ensuite, on modifiera la zone DNS du nom de domaine pour faire pointer le WWW vers la nouvelle version.

Création d’une copie du site sur un sous-domaine de test, en pré-production

L’ancien site est laissé en ligne sans aucune modification. Dans et exemple, le nouvel hébergeur est OVH, sur un simple plan mutualisé permettant le multi-domaines.

WordPress 3.5.1 nécessite PHP 5.2.4 minimum
http://wordpress.org/about/requirements/

Dans notre cas, il s’agissait du passage d’un hébergement avec une vieille version de PHP 5.2.0.x vers un autre en PHP 5.4.6. La non-compatibilité des dernières version de  WordPress avec notre version de PHP justifie le changement (pas le choix), mais un changement d’hébergement est une question à laquelle il faut réfléchir pour bien mesurer les avantages et les inconvénients.

Par exemple notre hébergement en question permet d’utiliser plusieurs de version de PHP au choix, dont la dernière en PHP 4 et pour la plus récente, PHP 5.2.4. Les serveurs de bases de données disponibles permettent eux aussi de choisir une version de MySQL. Il est même possible de commander d’autre types de BDD. En gros c’est flexible. L’espace d’hébergement est pléthorique, on a des boîtes mail à gogo, des dizaines de fonctionnalités pratiques et c’est pas cher…

A ce stade, vous avez effectué une sauvegarde complète des fichiers et de la basse de données de votre blog. Si ça n’est pas encore fait et que vous plantez votre site, ce qui arrive généralement comme une averse quand on sort sans parapluie, on vous aura prévenu.

Mise en place du 2ème site

  1. Un sous-domaine de test – test.nomdedomainedublog.com – est créé qui va pointer vers le répertoire sur votre hébergement, par exemple /www/nomdedomainedublog.com.
  2. On met en ligne la copie du site (upload via FTP) en ayant pris soin auparavant de modifier le fichier wp-config.php en y renseignant les paramètres de la nouvelle base de données.
  3. Parallèlement, le dump de la base de données est importé. Il y aura juste à éditer la table wp_options où l’URL de votre blog (en www) www.nomdedomainedublog.com devra être remplacée par la nouvelle URL de test test.nomdedomainedublog.com.

Si vous ne vous êtes pas planté quelque part en route, le site test.nomdedomainedublog.com, copie conforme de www.nomdedomainedublog.com, est prêt à fonctionner.

Note pour OVH : il est possible que par défaut votre hébergement soit encore en PHP 4, pour choisir votre version de PHP il suffit de créer un fichier .htaccess à la racine et d’y écrire la ligne de votre choix, comme indiqué dans le guide.

  • pour PHP 5.2 :
    SetEnv PHP_VER 5
  • pour PHP 5.3 :
    SetEnv PHP_VER 5_3
  • pour PHP 5.4 :
    SetEnv PHP_VER 5_4

Etape de mise à jour du blog (MAJ)

MAJ 13/08/2013 : la page de mise à jour détaillée a été mise à jour pour la version 3.6, mais il manque toujours des informations importantes :

Inutile de le réécrire en moins clair, l’essentiel est ici :

Normalement vos sauvegardes sont déjà faites. Désactivez TOUTES vos extensions. Revenez quand c’est prêt. Notre mise à jour de WordPress 1.5.2 vers 3.5.1 n’a pas rencontré de problème en mode automatique chez notre hébergeur. Il est possible en fonction du vôtre que vous aillez à accomplir cetet dernière manuellement, c’est expliqué dans la documentation.

Instructions de mise à jour détaillée pour les versions 1.5.x, 2.0 et 2.6.5 vers WordPress 3.6

Si vous prévoyez de faire une mise à jour d’une ancienne version séparée de plus de 2 versions majeures de la dernière version de WordPress, il est recommandé de réaliser cette upgrade en plusieurs étapes. C’est-à-a dire, ne pas tenter directement de passer de WordPress 1.5 à WordPress 3.6. Les changements importants de structure de la base de données au fil des versions majeures de WordPress risquent de tout faire capoter.

Il est donc conseillé, par exemple, pour passer de la 2.5 à la 3.6, de faire d’abord une mise à jour vers la 2.7, ensuite vers la 2.9 et enfin vers la 3.6

Les anciennes version de WordPress peuvente être téléchargées ici : WordPress release archive.

Petite pause avant de poursuivre : les versions majeures de WordPress

Voici la liste des versions majeure de WordPress, elles portent un nom de Jazzman. Les version intermédiaires, mineures, corrigent le plus souvent des bugs et des problèmes de sécurité.

La documentation conseille de ne jamais sauter plus d’une version majeure…  C’est peut-être excessif, mais bon, cela signifie par exemple passer de la 3.4 à la 3.6 en sautant la 3.5, mais pas passer de la 3.3 à la 3.6 puisque cela revient à sauter deux versions majeures, la 3.4 et la 3.5.

Il y a donc une erreur dans la recommandation anglaise (non traduite en français). Pour passer de la 2.5 à la 3.6, il faudrait faire les mises à jour successives suivantes :

  1. 2.5 vers 2.7 (on saute la 2.6)
  2. 2.7 vers 2.9 (on saute la 2.8)
  3. 2.9 vers 3.1 (on saute la 3.0)
  4. 3.1 vers 3.3 (on saute la 3.2)
  5. 3.3 vers 3.5 (on saute la 3.4)
  6. 3.5 vers 3.6 (on ne saute rien)

Voilà pour la théorie. Je vous laisse imaginer pour passer de WordPress 1.5.2 vers 3.6 (maintenant je continue à mettre à jour régulièrement). Dans la pratique je n’ai évidemment rien suivi de tout cela et y suis allé plus franco, mais rappelons que c’était sur une copie (un clone) du site.

Votre blog est en français ?

Alors vous devriez aimer la liste des versions majeures de WordPress en français !

Que faire après la mise à jour ?

Vérifiez que vous ayez bien suivi les dernières recommandation :

  • Etape 10 : Mettre à jour les Permaliens et les fichiers .htaccess
  • Etape 11 : Installer les extensions et les thèmes mis à jour
  • Etape 12 : Réactiver les extensions

A vous les nouvelles fonctionnalités et les dernières extensions ! A ce propose, je ne saurais vous recommander d’installer uniquement les extensions qui vous sont vraiment utiles, pour éviter la surcharge, celles qui ne sont plus suivies et mise à jour, etc. Mais après tout on s’en fout on les supprimera après, c’est le moment de faire des essais, avec notre nouvelle copie de Test ? Youpi !

Et pourquoi pas sécuriser votre WordPress ?

Ok, vous vous dites que votre tête n’est pas mise à prix chez les hackers, pourquoi vous et votre petit blog, etc. C’est encore plus simple que cela, votre blog sera piraté s’il n’est pas mis à jour et sécurisé, non pas par un tueur à gage ayant reçu un contrat sur vous mais par tout un éventail de personnes susceptibles de le faire par curiosité, désœuvrement ou intérêt (un morveux qui s’amuse, un BlackHatSEO pas sympa, ou le Service Marketing d’une organisation criminelle quelconque).

Vous n’êtes visé, mais les ressources accessibles via votre site le sont. Il y a de fortes chances que votre « pirateur » s’en tape parfaitement de vous et ne connaisse même pas le nom de votre blog qui est un parmis d’autres  dans un fichier Excel de blog vulnérables. C’est le contrôle de nombreux sites grâce à l’exploitation de failles documentées et publiées qui est l’enjeu.

Quelques extensions intéressantes :

Ces plugins proposent de très nombreuses customisation de WordPress afin d’en améliorer la sécurité. Ici encore, vous pouvez tout tenter sur votre site de test.

Passage en prod : www

Voilà, votre version de test est parfaitement à jour, vous avez trouvé des plugins intéressants, fait vos essais, installé les extensions de sécurisation et paramétré leurs options, tout est OK. Il ne reste qu’à passer en production sur www.nomdedomainedublog.com.

  1. Changez l’adresse du blog dans les réglages de WordPress : test.nomdedomainedublog.com -> www.nomdedomainedublog.com
  2. Procéder à la même vérification dans les paramètres de toutes les extensions qui pourraient utiliser la valeur de l’URL en dur…
  3. A partir de là, votre site de test.nomdedomainedublog.com s’affichera encore mais tous les liens pointeront vers www.nomdedomainedublog.com (l’ancien blog pour l’instant).
  4. Modifiez la zone DNS en faisant pointer WWW vers votre nouvel hébergement
    Chez OVH, vous aurez créé un multidomaine test.nomdedomainedublog.com, il vous suffira de créer le multidomaine www.nomdedomainedublog.com pointant vers le même répertoire
  5. Attendez le délais de mise à jour des serveurs DNS…

Pour terminer : faire des sauvegardes régulières, mettre à jour très régulièrement WordPress et ses extensions.

Les Français Ont Envie De Créer Leur Entreprise

Un sondage intéressant des CCI…

Le 9ème édition du baromètre « les Français et la création d’entreprise » réalisé par l’IFOP pour les Chambres de Commerce et d’Industrie est paru, suite à une enquête réalisée début décembre.

31% des Français se déclarent intéressés par la création/reprise d’entreprise. Soit, mais entre les paroles et les actes, ce qui est révélateur c’est que ce pourcentage passe à 53% chez les moins de 35 ans. Un tournant serait franchi dans les mentalités si d’autres sondages d’opinion nous confirmaient que les 47% restants ne rêvent pas d’être fonctionnaires.

Car nous retrouvons les chiffres de décembre 2001, autre période de crise et d’incertitude sur le marché de l’emploi. Cela pondère la notion de créateur d’entreprise porteur d’un projet avec celle du créateur poussé par la nécessité. La nécessité qui est un aiguillon qu’ont toutes les entreprises, pour les créations qui survivront, la boucle sera bouclée.

La confiance

La confiance décline très régulièrement en avançant dans l’âge. Si la création d’entreprise en France et ses mesures d’accompagnement, notamment pour les chômeurs, font réellement partie d’un programme d’encouragement national depuis une dizaine d’année, nous n’oublions pas que la notion de précarité est une si ce n’est la question centrale. Précarité au sens neutre (non politisé) : la vie est précaire, qui pourrait l’oublier ? Les 18-24 ans, très touchés par le chômage et les autres difficultés normales à cet âge, sont les plus intéressés par l’entrepreunariat. Il y a de la naïveté mais aussi de l’espoir. Précarité face à la mondialisation, face au vieillissement de notre population à prendre en charge.

La crise

Si les volontés de créer existent, créer maintenant en refroidit plus d’un, 79% des Français déclarant la conjoncture trop risquée quand seulement 20% y voient une possibilité d’échapper à la crise. L’opportunisme est important pour réussir que l’on soit à son compte ou salarié, mais sans le parachute salarial, la confiance flanche assez logiquement.

Le nouveau statut d’auto-entrepreneur, conçu avant tout par Bercy pour capter les petites rivières de création de valeur échappant à l’impôt, est une initiative intéressante regroupant un certain nombre de mesures déjà existantes avec quelques innovations supplémentaires. Les TPE sont la pépinière des PME de demain. Notre pays a besoin de plus d’entrepreneurs, mais aussi de plus de PME – et de créateurs et salariés de ces PME.

L’avenir

Outre les grands secteurs à préserver ou relancer (bâtiment, industrie, tourisme..) je tourne naturellement mon regard vers la nouvelle économie numérique : la crise est probablement le moment, l’opportunité de rénover les infrastructures pour les adapter à demain et permettre la survie d’un système social qui arrive à ses limites.

L’étude en ligne [PDF] sur le site des CCI Entreprendre en France

Obama

Quand le présent rejoint l’avenir

Obama - 04-11-2008